Accueil

Extraits du
REPERTOIRE DE CONSTRUCTION
Pierre MORINEAU
rédigé entre 1752 et 1762 

(315) -Pagination du manuscrit original- 

Proportions des ferrures du gouvernail.

Le passage de l'essieu dans les roses du gouvernail aura de diametre 6/7 de la largeur au maître bau réduit en ligne. L'épaisseur du fer à rester au dehors de la rose sera de la moitié du diamètre du passage du dit essieu. Celle qui restera en dedans du dit passage et qui s'entaille dans le contre étambot sera du tiers du diametre du dit passage. L'épaisseur de la branche de la rose du gouvernail qui embrasse l'étambot sera des 5/12 du dit diametre, la largeur des branches des roses du gouvernail sera d'une fois 1/3 du diamètre de l'éssieu. Les essieux du gouvernail auront de grosseur une ligne moins que le passage, leur longueur sera de 3 fois la largeur des branches de leur rose. 


(319)

 Règle pour trouver le poids de la grande ancre.

Il faut multiplier la longueur au dehors de l'étrave à l'étambot par la largeur du maître bau, le produit par la moitié de la largeur, le produit par la moitié de cette dernière multiplication sera divisé par 25. Le quotient de la division sera le poids de la grande ancre, celui de la deuxième ancre sera de 23/24ème du poids de la grande ancre. L'ancre d'affourche de 11/12ème . la première ancre à thoüer sera du quart de la grande ancre et la deuxième du quart de l'ancre d'affourche.

Il y a huit ancres aux vaisseaux du premier rang dont 2 grosses sont mises dans la calle, il y en a sept aux autres vaisseaux.

 

 


G. Delacroix 1999